Journal de Bord Tous les articles
Grand format

Ancrage réussi pour les Vins de Nantes !

Le 11 octobre, les vignerons de Nantes ont ouvert les portes de leur maison aux professionnels du Grand Ouest. Plus de 200 cavistes, sommeliers, restaurateurs ou encore étudiants ont répondu à l’invitation du « Nouvel Ancrage ». Une journée placée sous le signe de la découverte des crus communaux du Muscadet mais aussi de la richesse et de la diversité de notre vignoble que nous vous proposons de (re)vivre en images.

Le soleil se lève sur le Château de La Frémoire qui accueille pour la première fois un salon professionnel. L’ensemble des espaces du site a été aménagé pour accueillir les restaurateurs, sommeliers, cavistes et prescripteurs des Vins de Nantes : les crus communaux ont investi le rez-de-chaussée et le perron arrière du Château, les jeunes vignerons et les Coteaux d’Ancenis sont installés dans la salle du pressoir où se tiennent également les conférences, la salle de dégustation est réservée à la libre dégustation, la tente installée dans la cour du Château permet aux visiteurs de s’y restaurer et à quelques mètres, dans les vignes, une fosse pédologique a été creusée à proximité du Muscadetruck.

Pour les visiteurs, la journée commence par un détour dans les vignes proches de La Frémoire. Romain Mayet, ingénieur à la Fédération des Vins de Nantes, leur présente la géologie du vignoble. Des échantillons de roches de chaque crus permettent de visualiser les différents terroirs et de comprendre leur influence sur les vins (cliquez sur les photos pour les agrandir).

 

A l’intérieur du Château, les vignerons des 10 associations de crus communaux sont réunis pour présenter leurs démarches et leurs vins. Les professionnels du vins peuvent déguster et comparer les cuvées dans un seul et même espace. Pour Jo Landron, vigneron à La Haye-Fouassière, cette présence collective est « l’aboutissement de quelque-chose que l’on a construit, mûri en conscience de vignerons depuis plusieurs dizaines d’années. Nous ne pouvons communiquer que sur quelque chose qui existe et aujourd’hui nous avons la matière, les millésimes, les identités minérales de chaque terroir. Il est grand temps de communiquer d’une manière très ouverte et avec assurance. »

Pour certains professionnels, les crus communaux font déjà partie de leurs références, pour d’autres c’est une découverte. Audrey Chabot du restaurant « Au petit Raphaël » à Nantes, le « Nouvel Ancrage » « permet de découvrir sur une journée, plusieurs domaines, plusieurs goûts, plusieurs Muscadets, des jeunes, des plus vieux. C’est intéressant et cela nous permet de voir toute la diversité que le Muscadet a à offrir. »

Qui dit évènement d’exception, dit prestation exceptionnelle ! L’artiste nantais Docteur Paper, auteur du visuel du Nouvel Ancrage, réalise en direct le tableau du Château de La Frémoire. Une performance artistique que l’on peut désormais retrouver dans le hall d’entrée du Château.

Dans la salle du Pressoir, les Coteaux d’Ancenis mettent en avant leurs appellations notamment le Gamay et le Malvoisie. La « nouvelle vague » vigneronne est également présente. Ce collectif d’une cinquantaine de jeunes producteurs et productrices travaille depuis près de deux ans sur des problématiques communes à la vigne et au chai. L’objectif est aussi de se faire connaître et leur présence au Nouvel Ancrage en est l’illustration.

Quatre rendez-vous sont programmés dans la salle du Pressoir. Quatre workshop avec quatre ambassadeurs des Vins de Nantes. Nicolas Barbou, sommelier-caviste à Paimboeuf, Richard Baussay, chargée de promotion culinaire au Voyage à Nantes, Véronique François, sommelière du restaurant Les chants d’Avril à Nantes et Jocelyn Gombault, de l’association Vertivin, ont témoigné de leur passion pour le Muscadet et partagé leur cuvée coup de cœur avec les visiteurs à l’occasion d’une dégustation commentée.

Cette première édition du Nouvel Ancrage a offert de belles rencontres entre vignerons et acheteurs. Si l’objectif de cette journée n’était pas commercial, l’ambition de conquête des prescripteurs locaux est atteint. « Nous avons eu beaucoup de plaisir à nous retrouver entre vignerons et ambassadeurs. Le Nouvel Ancrage est une façon de mettre en scène ce qui se fait de nouveau dans le Muscadet, les jeunes vignerons, les crus et d’apporter de la connaissance. Nous avons vu beaucoup de nouveaux ambassadeurs pour les Vins de Nantes, de jeunes sommeliers, de cavistes qui repartent convaincus de la qualité des vins et qui ont envie de les défendre », note François Lieubeau, président du pôle communication. A l’heure de refermer les portes de la maison des vignerons, le premier bilan est positif. De quoi donner envie d’ancrer durablement l’évènement dans le calendrier professionnel…