Journal de Bord Tous les articles
Edito

Mets et vins ou vins et mets ?

Toutes les études le démontrent : le meilleur moyen de créer une émotion « vin » avec le consommateur, c’est de titiller ses papilles autour de la gastronomie et des sacro-saints accords mets et vins. Ils inondent les magazines, les comptes Instagram et l’affichage urbain. Les vignobles s’en emparent, imaginent des partenariats avec la scène culinaire, invitent des chefs dans les domaines, créent des évènements célébrant l’union en mode streetfood ou plats étoilés. Et dans ce domaine, les associations avec nos appellations sont infinies. Si, en ouvrant de poussiéreux livres de cuisine, on remarquait le Muscadet comme indétrônable mais tellement exclusif partenaire des huîtres ou du beurre blanc, on se surprend aujourd’hui, avec la nouvelle palette de styles des vins d’appellations, à proposer des mariages avec un tartare de bœuf aux notes iodées, un poulet d’Ancenis farci, un curé nantais affiné ou un crumble poire citron au poivre de Timut. Et bien au-delà de mets raffinés et délicats confectionnés avec des produits nobles et régionaux, célébrons aussi pleinement le wine-pairing avec les petits plaisirs du quotidien, savoureux, sans complexes et tellement universels : vive les tacos, rillettes de thon, poke bowl, pâtes au saumon, burgers de la mer, raclette, dégustés sur le pouce entre amis avec la luminosité et l’impétuosité naturelles de nos Muscadets. Sans règle le mets peut donner le LA ou inversement si la cave domine la cuisine. La culture gastronomique s’enrichit aussi d’audace et de métissage.

Détournons affectueusement pour l’occasion le slogan des Vins du Val de Loire : le Muscadet s’accorde avec tout, mais surtout avec vous ! Toute l’équipe de la Fédération des Vins de Nantes vous souhaite de très bonnes fêtes de fin d’année.

L’équipe de rédaction de la Fédération des Vins de Nantes