Journal de Bord Tous les articles
Edito

Il était une fois…

Le développement de la vente directe conduit aujourd’hui les vignerons à imaginer leur stratégie d’entreprise à tous les niveaux. De fait, ils doivent réfléchir à leur communication. Univers de marque, identité visuelle, charte graphique, communication digitale…  Le défi peut paraîtrevertigineux quand on n’a pas la formation, l’appétence naturelle ou les codes. Pour commencer, il faut bien dissocier le message des outils ; car si les outils méritent parfois un accompagnement d’expert, le message est souvent contenu dans notre histoire et notre patrimoine. La première étape consiste donc à exprimer ses valeurs, sa personnalité et sa mission. En quelque sorte traduire ce qui nous rend unique et permet donc de nous différencier. Chaque domaine à son ADN, souvent puisé dans son parcours de vie, ses rencontres, son héritage familial ou ses convictions. Le plan de « com » s’articule ensuite naturellement autour ce « story telling ». Beaucoup de grands groupes mondiaux en inventent parfois artificiellement pour se donner de l’authenticité. En revanche, nous, les vignerons, avons encore, comme des conteurs, le pouvoir naturel de faire rêver !

Olivier MARTIN

Président du Pôle Communication de la Fédération des Vins de Nantes